SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.7 issue1A survey to assess the extent of public-private mix DOTS in the management of tuberculosis in Zambia'If you have a problem with your heart, you have a problem with your life': Self-perception and behaviour in relation to the risk of ischaemic heart disease in people living with HIV author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

African Journal of Primary Health Care & Family Medicine

On-line version ISSN 2071-2928

Abstract

MEKO, Lucia N.M. et al. Environnement scolaire, Statut socioéconomique et poids des enfants à Bloemfontein, Afrique du Sud. Afr. j. prim. health care fam. med. (Online) [online]. 2015, vol.7, n.1, pp. 1-7. ISSN 2071-2928.  http://dx.doi.org/10.4102/phcfm.v7i1.751.

CONTEXTE: La permanence de la sous-alimentation, associée à l'augmentation graduelle de l'obésité et du surpoids chez les enfants et les adolescents, nécessite d'identifier les facteurs qui contribuent à ce double fardeau de maladie, afin de mettre en place des programmes de prévention et de traitement OBJECTIF: Déterminer l'état nutritionnel des enfants de 13 à 15 ans à Bloemfontein et son rapport avec des facteurs socioéconomiques CADRE: Bloemfontein, Province du Free State, Afrique du Sud (2006 MÉTHODES: C'était une étude analytique transversale. Des enfants sélectionnés au hasard (n = 415) ont rempli des questionnaires structurés sur leur état socioéconomique. On a mesuré le poids et la taille des enfants ainsi que l'indice de masse corporelle pour leur âge et le rapport taille-âge. Les résultats-z ont été saisis selon les normes de croissance de l'Organisation mondiale de la Santé afin de déterminer la fréquence de sous-poids, surpoids, obésité et retard de croissance. Le tour de taille des enfants a été mesuré pour les classer selon leurs risques élevés ou très élevés de maladies métaboliques, respectivement RÉSULTATS: Parmi les 415 enfants qui ont accepté de participer à l'étude, 14.9% étaient malingres et 3.4% étaient décharnés. Seuls 6% des enfants étaient en surpoids/obèses. Il est significatif que plus de garçons (23.0%) étaient malingres que de filles (10%) et le retard de croissance étaient beaucoup plus élevé chez les garçons que chez les filles (10.3% et 4.2%, respectivement). Les enfants dont les parents étaient diplômés étaient beaucoup plus en surpoids/obèses que ceux des parents peu qualifiés. Le retard de croissance était plus élevé chez les groupes socio-économiquement faibles (31.4%) et moyens (30.4%) que dans le groupe socio-économiquement élevé (18.1% CONCLUSION: On a remarqué la coexistence des enfants en sous-poids et en surpoids et le sexe et la profession des parents étaient des indicateurs de leur état nutritionnel

        · abstract in English     · text in English     · English ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License