SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.6 número1An audit of diagnosis and treatment of tuberculosis in EthiopiaPatient satisfaction at accredited antiretroviral treatment sites in the Gert Sibande District índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • En proceso de indezaciónCitado por Google
  • En proceso de indezaciónSimilares en Google

Compartir


African Journal of Primary Health Care & Family Medicine

versión On-line ISSN 2071-2928

Resumen

JACK, Caron L.  y  MARS, Maurice. Considérations d'ordre éthique sur l'usage des portables par les patients au KwaZulu-Natal: Obstacles pour la santé mobile?. Afr. j. prim. health care fam. med. (Online) [online]. 2014, vol.6, n.1, pp. 1-7. ISSN 2071-2928.  http://dx.doi.org/10.4102/phcfm.v6i1.607.

CONTEXTE: La santé par téléphone portable peut faciliter les services de télémédecine, en particulier dans les pays en voie de développement. Certains craignent le manque de confidentialité des informations de santé transmises par téléphone portable. OBJECTIF: Nous examinons les habitudes et pratiques d'utilisation des portables par les patients au KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. MÉTHODES: Nous avons mené une enquête descriptive sur deux groupes de patients: 137 patients urbains consultant des médecins privés et 139 patients dans les régions rurales éloignées en consultation externe dans les hôpitaux gouvernementaux. Le questionnaire couvrait plusieurs domaines: la démographie, l'utilisation des portables, la privauté et confidentialité, et l'utilisation future pour les questions liées à la santé. RÉSULTATS: Deux cent soixante seize patients ont rempli le questionnaire. Nous avons trouvé qu'un tiers de nos participants partageaient leur portable avec d'autres personnes, que 24% le prêtaient à d'autres et que plus de la moitié recevaient des messages liés à la santé pour d'autres personnes. Les vols de portables étaient courrants ainsi que le changement de numéro. Trente-huit pour cent des gens n'avaient pas les moyens d'acheter du temps d'appel pour plus d'une semaine au cours de l'année passée et 22% des patients ruraux ne pouvaient pas garder leur portable chargé. La réception des portables était plus mauvaise dans les régions rurales qu'en ville. CONCLUSION: Cette étude souligne les ramificationslégales et morales que ces pratiques et résultats auront sur les programmes de santé mobile dans notre situation. Les prestataires de soins de santé et les autorités devront examiner comment les patients utilisent et gèrent leur téléphone portable dans le développement des services et règlements.

        · resumen en Inglés     · texto en Inglés     · Inglés ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License