SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.6 issue1Patient knowledge of HIV and its treatment in South AfricaPrice, availability and affordability of medicines author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • On index processSimilars in Google

Share


African Journal of Primary Health Care & Family Medicine

On-line version ISSN 2071-2936
Print version ISSN 2071-2928

Abstract

LATEGAN, Ronette; VAN DEN BERG, Violet L.  and  WALSH, Corinna M.. Les indices d'adiposité corporelle sont associés à l'hypertension dans une communauté africaine et urbaine de la province de l'etat libre. Afr. j. prim. health care fam. med. (Online) [online]. 2014, vol.6, n.1, pp.1-7. ISSN 2071-2936.

PRÉSENTATION: Les maladies non transmissibles, notamment l'hypertension, connaissent une augmentation rapide dans les pays aux ressources limitées et en voie de développement parmi les populations en transition entre un style de vie traditionnel et un style de vie occidentalisé; elles sont également associées à un excédent de poids. OBJECTIF: Etudier la relation entre l'hypertension et différents indices d'adiposité corporelle dans une population africaine, en transition et urbaine. CADRE: Trois cent trente-neuf adultes (âgés de 25 à 63 ans) sélectionnés à partir d'une étude transversale de plus grande envergure (Assurer la Santé pour Tous dans l'Etat Libre) réalisée à Mangaung, en Afrique du Sud, ont été inclus. MÉTHODES: Des techniques standards ont été utilisées afin de déterminer la tension artérielle, la séropositivité, l'indice de masse corporelle (IMC), le rapport taille-hanche (RTH) et l'indice d'adiposité corporelle (IAC). RÉSULTATS: Environ 40% de l'échantillon étaient séropositifs et 63.4% étaient hypertensifs, le risque d'hypertension le plus élevé étant observé chez les hommes âgés. Sur la base de l'IMC, 23% étaient en surpoids, et 32.1 étaient obèses. Le RTH indiquait que 58.6% présentaient un risque cardiovasculaire accru. L'IAC moyen était de 34.1%, et 76.3% des participants à l'étude avaient un pourcentage de graisse corporelle entrant dans la catégorie surpoids/ obèse. La circonférence de la taille représentant un risque cardiovasculaire accru a été mesurée à 44.3% chez les femmes et à 3.9% chez les hommes. Des corrélations significatives entre la tension artérielle moyenne et l'IMC (r = 0.261; p < 0.001), le RTH (r = 0.357; p < 0.001) et l'IAC (r = 0.245; p < 0.001) ont été observées. Le RTH était une variable causale plus importante de la tension artérielle moyenne que l'IMC ou l'IAC. La séropositivité présentait une corrélation inverse avec tous les indices d'adiposité (p < 0.001). CONCLUSION: Nos conclusions indiquent que le RTH devrait être utilisé comme outil de dépistage pratique du risque d'hypertension accru chez les populations en transition, et que la perte de poids devrait être recommandée comme intervention de première ligne pour la prévention et la gestion de l'hypertension.

        · abstract in English     · text in English     · English ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License